Actualités

La réunion du bureau prévue intialement le mardi 7 février à 10h30 à Berenx est reportée. Elle pourrait avoir lieu le 21 février (à confirmer)

Bienvenue à l'association SIG64  !

Solidarité Intergénérations 64

 

 

  • Maintenir le lien entre les générations
  • Mettre en oeuvre des rencontres entre jeunes et anciens
  • Favoriser les échanges

 

C'est ce que notre association vous propose

 

 

L'association Solidarité inter-générations des Pyrénées-Atlantiques

est reconnue "Equipe citoyenne MONALISA"

Dernières nouvelles

 

EMISSION « LA TÊTE AU CARRÉ » 
FRANCE-INTER LE 30 JANVIER 2017 À 14H 
lundi 30 janvier 2017 par Mathieu Vidard
Les relations intergénérationnelles

 

 

© Getty / PhotoAlto/Laurence Mouton

 

« La guerre des générations aura-t-elle lieu ? » 
Serge Guérin et Pierre-Henri Tavoillot chez Calman Lévy

 
       Un livre qui montre que les générations ne sont pas opposées et que les coopérations existent et qui propose par ailleurs des pistes concrètes pour faire vivre l'intergénérationnel.

     Quelle joie d'écouter cette présentation ! L'association SIG64 se bat pour mettre en place de nouvelles formes de liens entre les jeunes et les personnes âgées, isolées.
    Pour construire un pays, on a besoin de construire ensemble notre société.
L'explosion inter-génération n'a pas eu lieu. Pourquoi ?
Pourquoi cela fonctionne-t-il encore ? Parce qu'il existe toujours une solidarité et une transmission importante.
Il existe un formidable investissement des français.
Les liens inter-générations s'illustrent de nombreuses façons, de l'activité physique à des activités intellectuelles, par une connivence, une expérience qui nous incite à apprendre les uns des autres.
Il faut insister sur la réciprocité dans l'inter-génération, chacun apportant à l'autre. Il faut « tricoter » le lien social et non vouloir juxtaposer les deux générations.

 

     On constate une connivence et des réactions communes aux deux générations : 

  • chacun est déprimé pour les autres
  • chacun est optimiste pour soi 

Il règne un optimisme de l'action partagée dans toutes les générations d'où l'importance de toutes les initiatives mises en place.

 

     Nous devons conserver cette transmission entre jeunes et anciens d'autant plus que la génération Y dont il est question dans ce livre dure de 15 à 30 ans. Combien de jeunes n'ont pas encore trouvé leur voie dans ces années là ?

 

Il y avait une certaine indifférence intergénérationnelle en 2003 au moment de la canicule qui s'est transformée en un nombre d'initiatives incalculables.
Ce lien reste cependant très fragile, il doit être cultivé. Il doit toujours exister une hantise de la ségrégation.
Heureusement l'âge apporte une certaine capacité à l'empathie et surtout nous avons eu des hommes comme Mandela qui malgré leur âge ont été une référence et un exemple de sagesse pour les jeunes.

 

Comment faire avancer les choses aujourd'hui ?
Créer un ministère de l'inter-génération, plutôt que d'avoir un ministère pour chacun.
Nous devons toujours susciter des actions et être attentifs à ce qui ne marche pas.
Avoir une volonté constante de faire vivre ensemble jeunes et vieux, sachant que celui qui est jeune aujourd'hui travaille sur son avenir puisque lui aussi deviendra vieux.

 

     Ai-je réussi à faire passer ce que je ressens profondément en moi et que j'aimerais tellement faire passer chez tous nos concitoyens ? Je le souhaite.

Marie-José Grandjacques 30 janvier 2017 Présidente de SIG64

 

Ecouter le podcast de l'émission (cliquez sur ce lien)

Retrouvez toutes les actualités sur la page

 

"Vie de l'association"

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SIG64 - Solidarité inter-générations